Espèces Végétales Exotiques Envahissantes : Alerte sur l’ambroisie

Le COPRAE est membre de Haute Garonne Environnement et à ce titre nous étions présent à la rencontre-débat sur le thème des « Espèces Végétales Exotiques Envahissantes », le Mardi 19 septembre 2017 de 14h30 à 16h30 Salle A 348 du Conseil départemental 31 à Toulouse.

« Une Espèce Végétale Exotique Envahissante (EVEE) est une espèce introduite par l’homme dont l’implantation et la propagation menacent les écosystèmes, les habitants ou les espèces indigènes, avec des conséquences écologiques ou sanitaires négatives. »

De nombreuses espèces de faune et de flore ont été introduites en France et ailleurs notamment dû aux migrations et aux échanges humains. Parmi ces espèces environs 8% présentent une capacité envahissante grâce à leur acclimatation, voir à l’absence de prédateur. Quelques soit les régions du monde ou ses plantes réussissent leur implantation, les botanistes observent souvent des comportement et des croissances différentes que dans leur milieu naturel. La morphologie et l’adaptation est bien souvent en excroissance, car elles profitent d’avantages compétitifs sur la flore indigène ou même de l’absence de flore indigène après l’utilisation de produit phytotoxique par exemple.

Trois conséquences sont également prises en compte dans leur caractérisation qui sont :

  • un danger pour la faune, la flore et les écosystèmes locaux
  • un coût pour les contribuables et l’économie
  • une menace pour la santé humaine et animale

Le risque sanitaire est avéré car certaines EVEE présentent un fort pouvoir allergisant comme c’est la cas chez les ambroisies. Face à la situation alarmante dans certaines régions, des mesures ont été prise par l’Union Européenne et par les agences régionales de santés (ARS).

Le message de l’ARS est le suivant : « Les ambroisies ont été classées comme espèces nuisibles à la santé humaine depuis la loi n°2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé. Le pollen des Ambroisies peut provoquer des symptômes allergiques sévères : rhinite, conjonctivite, eczéma, urticaire, apparition ou aggravation de l’asthme. Le décret n°2017-645 du 26 avril 2017 relatif à la lutte contre l’ambroisie à feuille d’armoise, l’ambroisie trifide et l’ambroisie à épis lisses fixe les mesures qui doivent être prise au niveau national et local pour prévenir l’apparition de ces plantes. En